Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les expérimentations en cours à Pôle Emploi :

Que cherche la Direction Générale ?

 

N°1 : « Les équipes dédiées au contrôle de la recherche d’emploi »

Dans le cadre de Pôle emploi 2015, une dernière lubie de la direction générale est en expérimentation dans 4 régions. En Franche Comté, Haute Normandie, PACA et Poitou Charente, on met en place des équipes dédiées au contrôle de la recherche d’emploi.

C’est une parcellisation supplémentaire du travail des conseillers qui va de pair avec les équipes dédiées à l’offre. Ou comment détruire un métier sous couvert d’efficacité ! On dissèque chaque acte métier et on le confie à différentes personnes.

Ainsi, le conseiller perd toute vision d’ensemble et perd son métier.

Voilà l’objectif de Pôle emploi 2015 : plus de métier, que des tâches !

 

Nous voilà dans le monde des « experts » !... On va rechercher la moindre trace d’ADN du fraudeur.

On va traquer le faux chômeur. Car tout le monde sait, dans ce contexte de suspicion généralisée, que les chômeurs choisissent d’être au chômage !

 

Ce contrôle va se faire « en bonne intelligence » (!) avec le conseiller référent qui va accepter gentiment qu’un collègue lui donne des conseils sur la façon de suivre ses demandeurs d’emploi.

En plus de la hiérarchie, il va également falloir se justifier auprès des collègues, argumenter sur nos dossiers pour éviter les sanctions ou accepter des décisions de guerre lasse.

En sachant, qu’au fil du temps, cela passera dans les habitudes et plus personne ne se posera de question : chacun dans son rôle, chacun sa tâche.

C’est là que veut en venir la Direction : un contrôle efficace, des radiations qui ont du sens !

Car aujourd’hui les radiations administratives reposent essentiellement sur l’absence à convocation.

Mais ce n’est pas suffisant pour la Direction, ce n’est pas assez qualitatif : on veut du «lourd-subtil» à la DG, du vrai feignant, du chômeur professionnel, du profiteur du système.

On repense les organisations de travail, on met en marche des équipes dédiées pour mieux et plus radier.

 

Mais peut-être serait-il plus judicieux de contrôler les employeurs qui proposent des offres inacceptables, qui sont libres d’utiliser nos services comme ils veulent et qui ne répondent pas, pour la plupart, aux candidatures des demandeurs d’emploi, ni aux conseillers qui tentent de les joindre.

Peut-être serait-il plus judicieux de contrôler les prestataires qui n’offrent aucun service aux demandeurs d’emploi mais qui se font payer, juste pour avoir reçu les chômeurs le nombre de fois exigé dans le cahier des charges.

Peut-être serait-il plus judicieux d’avoir le temps de recevoir les chômeurs au lieu de faire « gare de triage ». Au final, ce temps consacré au contrôle est autant de temps perdu pour recevoir les chômeurs. Ce qui aura pour conséquence de charger un peu plus les portefeuilles.

Et vers qui va se retourner le demandeur d’emploi qui aura reçu un courrier du contrôleur ? Bien évidemment vers son conseiller référent ou vers l’agent d’accueil de son agence.

C’est la meilleure façon de faire encore grimper l’agressivité envers les agents qui reçoivent.

Car la consigne est claire et écrite en toutes lettres dans un document de la Direction :

 

Extrait du power point : Expérimentation « Equipe dédiée au contrôle de la recherche d’emploi »

Information aux agences :

 

• Si le DE souhaite prendre contact avec un membre de l’équipe dédiée, l’orienter prioritairement vers la boite mail ou la ligne téléphonique dédiée.

Attention !

Pour des raisons de sécurité, il est important de ne jamais mentionner dans aucun contact, la localisation de L’équipe dédiée et le nom des conseillers en charge du contrôle des dossiers.

 

Par contre que notre nom apparaisse et que nous soyons en 1ère ligne pour en prendre plein la tête, ce n’est pas grave !

Il nous faut toujours rechercher l’objectif de la Direction dans toute réorganisation du travail.

Là, l’objectif est clair : faire du contrôle des chômeurs un instrument des politiques du traitement du chômage. On sophistique à outrance les moyens de contrôle, on réorganise les services en conséquence, on met à distance le chômeur du contrôleur et on déresponsabilise les conseillers.

On cherche à rentabiliser des deux côtés : faire baisser les chiffres du chômage et centrer les tâches pour une meilleure efficacité.

 

Refusons cette ambiance délétère du « tous fraudeurs » sur laquelle surfe la Direction Générale,

Refusons l’instauration d’une véritable police des chômeurs à Pôle Emploi.

Revendiquons au contraire que l’organisation du travail, les moyens matériels et humains répondent avant tout à notre mission de service public d’aide et de conseil aux demandeurs d’emploi.

Solidaires SUD Emploi Rhone-Alpes - 13 rue Crepet – 69007 Lyon

Nous contacter : sudemploi.ra@gmail.com – Notre Blog :pole.sud.emploi.rhonealpes.over-blog.com/ site national : http://www.sudemploi.org

 

Les expérimentations en cours à Pôle Emploi : Que cherche la Direction Générale ?
Les expérimentations en cours à Pôle Emploi : Que cherche la Direction Générale ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :