Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

MENSONGES ET TRAHISON COMEDIE BOUFONNE IMAGINEE PAR POLE-EMPLOI

lundi 30 novembre 2009.

 

PROLOGUE : Service minimum pour un maximum de com’ !

 

Depuis quelques semaines, les demandeurs d’emploi reçoivent un courrier de Pôle Emploi indiquant les coordonnées de leur conseiller personnel chargé de répondre à leurs questions sur le retour à l’emploi et l’indemnisation. Encore une fois Pôle Emploi met la charrue avant les bœufs pour redorer son image auprès des demandeurs d’emploi, encore une fois les conseillers doivent composer avec les fausses promesses de l’établissement !

ACTE I. Usurpation d’identité et fausse bonne nouvelle : les coordonnées du conseiller

 

« - Aussi j’ai le plaisir de vous communiquer mes coordonnées : nom du conseiller »

Peut-être que Pôle Emploi manie mal la langue française ? Selon le Larousse « coordonnées » signifie « indications : adresse, téléphone, etc., permettant de joindre quelqu’un ». Un simple nom sans autre indication ne constitue donc pas des coordonnées. A moins que Pole Emploi et ses sbires ne considèrent que la plateforme anonyme du 39 49 ou l’accueil sur site permettent aux demandeurs d’emploi de joindre immédiatement leur conseiller personnel ? Ce qui est certain c’est que la direction est particulièrement grossière et malhonnête en se permettant d’usurper la signature des conseillers et en parlant en leur nom lors de l’envoi de ces courriers.

ACTE II. Interlocuteur privilégié et fausse bonne nouvelle : les pros de l’indemnisation et du placement

 

« J’interviendrai auprès de vous tant sur les questions relatives à votre retour à l’emploi que sur votre indemnisation »

Sans doute, devrions-nous nous sentir flattés de pouvoir répondre aux questions tant sur l’indemnisation que sur le placement après, tout au plus, une caricaturale semaine de formation… Hélas, seuls devant les questionnements, ce n’est qu’embarras et sentiment d’incompétence qui nous submergent. Encore une fois, les conseillers doivent composer avec les errements de Pôle Emploi et canaliser les agacements bien compréhensibles des demandeurs d’emploi.

ACTE III. Suivi mensuel et fausse bonne nouvelle : des outils plein les poches

 

« Je réaliserai vos entretiens de suivi mensuel personnalisé et je serai amené(e) à vous contacter par lettre, courriel ou SMS… »

Bien sur nous travaillons dans l’opulence à Pole Emploi et sommes donc équipés de téléphone portable, de bureau personnel, de boites mail à grande capacité et également aptes à réaliser un entretien physique chaque mois (Oups y aurait pas des directives d’allègements du SMP ?!)

Epilogue

 

Si nous sommes bien les dindons de cette grossière farce, ne laissons pas l’établissement se désengager en nous rendant individuellement responsables des manquements de la fusion. Lors de la réunion DP du 17/09, Moulin, DR Adjoint, a voulu se montrer rassurant en précisant que, seuls sont considérés conseiller personnel, les agents ayant été validés par leur direction après avoir suivi la formation, le tutorat et réalisé une période en alternance.

Ces prérogatives ne sont pas respectées et la direction envoie en votre nom ce type de courrier. Dénoncer collectivement ces abus à ralpes.operationnel@pole-emploi.fr

 


Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :